Retour sur la Transat Jacques Vabre de Bastide Otio

C'est fait pour nos skippers ! Au terme de 15 jours 3heures 59 minutes et 46 seconde de course. Kito de Pavant et Yannick Bestaven, skippers sur Bastide Otio ont franchi la ligne d’arrivée de la 13ème Transat Jacques Vabre ce lundi 20 novembre 2017 à 13h34 heure locale soit 17h34 heure française.

Arrivée Bastide Otio

 

Lundi 20 novembre, à 17h 34mn 46s (heure française), Kito de Pavant et Yannick Bestaven ont franchi la ligne d’arrivée de la 13e édition de la Transat Jacques Vabre, à bord de Bastide Otio, en cinquième position de la catégorie Imoca. Le duo aura mis 15 jours 03h 59mn et 46s pour parcourir les 4 350 milles théoriques depuis Le Havre à la vitesse moyenne de 11,97 nœuds, mais il a réellement parcouru 4 646 milles à 12,76 nœuds. Son écart au premier St Michel – Virbac est de 1 jour 20h 23mn.

 

Quelle course ! Derrière la performance des leaders et le podium, cette cinquième place de la team Bastide Otio menée par Kito de Pavant et Yannick Bestaven est LA sensation de cette 13e Transat Jacques Vabre. Bastide Otio est un plan Farr de 2006, l’ex-PRB, aux lignes regonflées sur l’avant en 2013 pour limiter l’enfournement au portant. D’emblée, Kito et Yannick ont trouvé le bon rythme sur cette course. Bien positionné à la sortie de la Manche, le tandem est quatrième au classement le 8 novembre, son meilleur pointage de toute la course.

Longtemps cinquième, Bastide Otio est néanmoins dépassé en vitesse pure dans la descente après les Canaries. Kito et Yannick décident de quitter la meute vers l’Est au niveau du Cap Vert. Un décalage a priori risqué mais qui les remet en selle à la sortie du Pot au noir qu’ils avalent beaucoup plus rapidement que le groupe de l’Ouest. Rentrés huitièmes, ils ressortent en cinquième position et parviennent à contenir des foilers plus rapides sur le bord de vitesse pure qui les sépare du Brésil. Cette 13e Transat Jacques Vabre était la neuvième participation de Kito et la cinquième pour Yannick (double vainqueur en Class40 2011 et 2015). Elle marque aussi la fin d’un mauvais cycle pour Kito de Pavant et récompense un tandem inspiré qui a eu manifestement beaucoup de plaisir et aucune appréhension à tirer le meilleur d’un bateau éprouvé.

 

Pour revoir en vidéo l’arrivée de Bastide Otio sur la Transat Jacques Vabre, suivez le lien.